La Cour suprême du Danemark a donné une décision qui oblige un jeune Danois de remettre l’argent qu’il avait gagné au poker en ligne. Le montant qu’il « doit » céder s’élève à 194.000 couronnes danoises (l’équivalent de 28.000$).

La décision de l’instance ne fait qu’appliquer la loi danoise qui interdit aux citoyens danois de vivre seulement des jeux de hasard. En d’autres termes, la législation danoise s’oppose au jeu professionnel, qu’il soit dans les casinos terrestres ou virtuels. Comme le Danois de 35 ans n’a pas un emploi et puisque ses gains ont été obtenus aux jeux le long d’une année, comme source unique de revenus, il a été accusé d’avoir violé cette loi.

Selon l’arrêt de la Cour, l’homme a utilisé le poker en ligne comme son unique moyen d’existence, ce qui contrevient à la loi en vigueur. Le joueur doit obéir à la loi danoise lorsqu’il fait des paris se trouvant au Danemark, même si les serveurs des salles virtuelles de poker sont situés à l’étranger.

Les procureurs ont argumenté qu’ils n’avaient pas eu l’intention de proscrire le poker, mais d’appliquer la loi uniformément, pour ce qui est du poker en ligne ou terrestre.

« Nous allons décider au cas par cas si quelqu’un joue comme professionnel », a déclaré le procureur Svend Larsen.

L’accusé est la deuxième personne chargée de cette coulpe ces derniers mois. Un organisateur de tournois de poker réguliers a été accusé pour la même raison. Sa condamnation a été levée par la Cour Suprême, mais la législation n’a pas changé.

Dans cette espèce-là, l’arrêt ne concernait que les tournois de poker. Le poker en ligne n’avait pas été pris en considération durant le procès. La décision de l’instance reposait sur l’incertitude planant sur les réglementations qui régissent le poker sur internet. Malheureusement, ce dernier jugement, arrêté le 9 septembre, a confirmé l’interdiction dans le cas des jeux en ligne.

Soumettre un commentaire