Au cours du mois de mars, plusieurs salles de poker en ligne se sont associées à des casinos terrestres dans ce qui peut être considéré comme un effort important pour obtenir la légalisation des jeux en ligne aux États-Unis et non seulement:

D’abord, on a vu Caesar’s Entertainment unir les forces avec 888 Holdings afin de faciliter l’entrée le Caesar’s au Royaume-Uni. Ensuite, PokerStars a annoncé son partenariat stratégique avec Wynn Resorts, une alliance qui s’est proposé de faire des pressions pour la légalisation du poker sur Internet aux Etats-Unis. Maintenant, on apprend la nouvelle que Full Tilt Poker et Fertitta Interactive ont pactisé dans un effort similaire.

La rumeur a été confirmée par Wall Street Journal et Las Vegas Sun Review. Cette dernière a publié la déclaration d’un propriétaire de Fertitta Interactive, Breitling Tom: « Notre entente avec Full Tilt est confidentielle, mais elle poursuit l’adoption d’une loi fédérale réglementant le poker sur internet… Nous croyons qu’une loi fédérale pour le poker en ligne est la voie à suivre. Nous croyons qu’un projet de loi pour le poker en ligne serait une bonne chose pour le Nevada. Nevada est un chef de file dans la réglementation du jeu et nous avons besoin de beaucoup d’emplois bien rémunérés dans le domaine de la high-tech et des recettes fiscales provenant du poker en ligne. »

Tiltware, la société mère de Full Tilt Poker, a relaté dans le Wall Street Journal une histoire similaire, sans divulguer les termes de l’alliance avec Fertitta Interactive. On a informé que Full Tilt continuerait à fonctionner aux États-Unis sous le même nom.

Soumettre un commentaire