Archive for septembre, 2009

La Cour suprême du Danemark a donné une décision qui oblige un jeune Danois de remettre l’argent qu’il avait gagné au poker en ligne. Le montant qu’il « doit » céder s’élève à 194.000 couronnes danoises (l’équivalent de 28.000$).

La décision de l’instance ne fait qu’appliquer la loi danoise qui interdit aux citoyens danois de vivre seulement des jeux de hasard. En d’autres termes, la législation danoise s’oppose au jeu professionnel, qu’il soit dans les casinos terrestres ou virtuels. Comme le Danois de 35 ans n’a pas un emploi et puisque ses gains ont été obtenus aux jeux le long d’une année, comme source unique de revenus, il a été accusé d’avoir violé cette loi.

Selon l’arrêt de la Cour, l’homme a utilisé le poker en ligne comme son unique moyen d’existence, ce qui contrevient à la loi en vigueur. Le joueur doit obéir à la loi danoise lorsqu’il fait des paris se trouvant au Danemark, même si les serveurs des salles virtuelles de poker sont situés à l’étranger.

Les procureurs ont argumenté qu’ils n’avaient pas eu l’intention de proscrire le poker, mais d’appliquer la loi uniformément, pour ce qui est du poker en ligne ou terrestre.

« Nous allons décider au cas par cas si quelqu’un joue comme professionnel », a déclaré le procureur Svend Larsen.

L’accusé est la deuxième personne chargée de cette coulpe ces derniers mois. Un organisateur de tournois de poker réguliers a été accusé pour la même raison. Sa condamnation a été levée par la Cour Suprême, mais la législation n’a pas changé.

Dans cette espèce-là, l’arrêt ne concernait que les tournois de poker. Le poker en ligne n’avait pas été pris en considération durant le procès. La décision de l’instance reposait sur l’incertitude planant sur les réglementations qui régissent le poker sur internet. Malheureusement, ce dernier jugement, arrêté le 9 septembre, a confirmé l’interdiction dans le cas des jeux en ligne.

La société PokerStars a annoncé officiellement, dans un communiqué de presse, qu’elle parrainerait « High Heels Poker Tour », un tournoi organisé pour et dédiées aux joueuses de poker. Le tournoi a débuté en 2007, occasionnant le lancement de Vanessa Rousso, Katja Thater et Vicky Coren dans l’arène des professionnels .

La qualité de sponsor adjugée par PokerStars garantira son appui pour le nombre d’événements qui font partie de « High Heels Poker Tour ». Le suivant aura lieu à Hollywood, à Seminole Hard Rock Hotel and Casino. La Grande Finale se tiendra en janvier 2010, dans le cadre de « PokerStars Caribbean Adventure ».

Le poker a été longtemps un domaine de prédilection pour les hommes. La participation des femmes aux compétitions n’a jamais été défendue, mais le jeu s’est imposé comme une marque masculine par tradition. Cette prémisse a été invalidée par le talent et les performances des joueuses à la table de poker, concurrençant avec les hommes d’une manière tout à fait correcte, de pair à pair.

Un tournoi spécial pour les femmes est apprécié par la plupart des joueuses, même si la compétition idéale de poker ne devrait faire aucune distinction de genre. Cette distinction est pourtant faite, puisque le domaine est au début. Le facteur psychologique compte aussi, un environnement dominé par les hommes étant considéré plus offensif.

Mais le poker ne demande pas de force physique ou d’autres qualités spécifiques à l’un des deux genres, qui font la différence dans les compétitions sportives. Dans ces conditions, l’équilibre entre le nombre des joueurs et celui des joueuses au niveau global devrait parvenir assez vite.

Dans le paysage français des jeux, la tension provoquée par les changements en cours dans la législation, a été diminuée par un événement majeur de poker. Le dernier week-end d’août, la cinquième saison du France Poker Tour a débuté avec succès, réunissant au Carrousel du Louvre pas moins de 1.500 joueurs venus des quatre coins de France.

Cette participation massive a beaucoup contenté les organisateurs, qui espèrent que le tournoi deviendra le plus grand événement de poker de l’Europe. D’ailleurs, l’affluence des joueurs à ce tournoi est une performance qui rivalise avec et même dépasse l’ampleur du réputé Tournoi Européen de Poker.

L’action de la première étape du tournoi a duré deux jours. A la fin de toutes les étapes, 30 joueurs seront qualifiés pour la finale France Poker Tour, prévue pour la période 2-10 janvier 2010. La prochaine étape du tournoi se tiendra à Lille et à Lyon, entre le 26 et le 27 septembre 2009.

En parallèle, le Partouche Poker Tour (PPT) tient les amoureux du poker en suspens à Cannes, pour une grande finale qui s’annonce spectaculaire. A l’événement sont attendues des « stars du poker » de taille internationale telles que Phil Laak, Antonio Esfandiari, Freedy Deeb, Jennifer Tilly, Alex Kravchenko, John Kabbaj, Juha Helpi, Alec Torelli, Noah Schwartz, Sandra Naujoks, Robert Mizrachi, Kara Scott et Mike Mc Donald. Du côté des francophones, on peut noter la présence du Français Alain Roy, le tenant du titre et de Virgine Efira de Belgique, animatrice de télévision passionnée du poker et membre de l’équipe 770.

L’an dernier, on a pu voir parmi les professionnels des joueurs tels Phil Ivey, Gus Hansen, Chris Ferguson, Scotty Nguyen, Dario Minieri, Evelyne Ng, Antonio Esfandiari ou David Benyamine.

L’événement cannois sera, le plus probablement, diffusé sur une ou plusieurs chaînes de télévision avec lesquelles le groupe Partouche est en négociation.