Archive for juin, 2009

Le 22 juin 2009, le complexe Rio de Las Vegas a hébergé une conférence de presse organisée à l’initiative de l’Alliance des Joueurs de Poker (Poker Players Alliance – PPA). A cette occasion, la PPA a dévoilé plusieurs projets pour cet été et a donné le ton aux débats sur l’avenir du poker.

La principale annonce faite à la Conférence a été l’organisation en juillet de la « Semaine Nationale du Poker » (National Poker Week). Les événements sont programmés pour la semaine 19-25 juillet 2009 et visent notamment à développer la participation des joueurs de poker à la décision politique. A présent, le facteur politique est essentiel et la PPA compte l’influencer en faisant du lobby à Washington D.C.

La conférence a été ouverte par le directeur exécutif John Pappas. Les discours ont été continués par le président PPA Alfonse d’Amato et par Shelley Berkley. Linda Johnson et Greg Raymer, membres du Conseil PPA, ont également pris la parole. Alfonse D’Amato a souligné quelques aspects de la bataille législative qui se donne à présent aux Etats-Unis pour les jeux en ligne. Cette année, le président PPA a fait son début aux WSOP, en participant à l’Evénement des Seniors.

Cependant, la plupart de la conférence a été consacrée aux projets. John Pappas s’est d’abord arrêté sur le projet de loi concernant « les jeux d’adresse ». Celui-ci fait une distinction entre les « jeux d’habileté » et les « jeux de casino ». Pour les jeux de la première catégorie tels que les jeux poker, le backgammon ou le mahjongg, le projet de loi prévoit des dispositions spéciales. La discussion a porté aussi sur les efforts législatifs de renverser l’UIGEA et les progrès dans cette direction.
Tel qu’annoncé à la Conférence de presse, trois programmes PPA vont soutenir les joueurs de poker et leurs initiatives aux Etats-Unis. Chacun de ces programmes s’appuie sur un site web spécialisé:

- nationalpokerweek.com présente le programme des événements de juillet, y compris la visite à Washington;

- pokerpetition.com comprend une pétition en ligne destinée à être livrée au président Barack Obama au cours de la Semaine Nationale du Poker. La pétition a d’ores et déjà un énorme succès. Quelques heures après sa publication, elle avait été signée par 7.500 joueurs. Le nombre total des signatures sera sans doute impressionant!

- mypokerstory.com représente la tentative de la PPA d’humaniser et moderniser le poker en lui conférant le titre de « forme de divertissement pour tout le monde ». Le site organisera un concours pour les membres PPA, chacun des participants étant invité à partager son histoire de joueur de poker. Le gagnant du concours recevra un voyage pour deux à Las Vegas, offerte par Harrah’s.

Les créateurs du célèbre « Ocean’s Thirteen » annoncent pour l’année prochaine un nouveau film sur le monde des jeux. Après la suite d’acteurs triés sur le volet pour « Ocean’s Thriteen » ( George Clooney, Brad Pitt, Al Pacino, Andy Garcia, Matt Damon et encore d’autres), la nouvelle production mettra en vedette un autre nom qui fait fureurs: Leonardo di Caprio.

Selon les sources média, l’action du film sera liée à l’industrie des casinos en ligne basés à Costa Rica. Et il semble que les jeux soient un thème de prédilection pour les scénaristes Brian Koppelman et David Levien. Ils ont écrit aussi l’histoire de « Rounders », un film sorti en 1998, qui dévoilait le monde souterrain du poker. Avec « Rounders », Koppelman et Levien ont été largement reconnus comme scénaristes. Le duo a également fait équipe avec Di Caprio pour « Beat the Reaper ».

Aucune information précise n’a été rendue publique au sujet du dernier projet de Koppelman et Levien. De toute façon, l’agenda de Di Caprio est assez chargé – IMDb (Internet Movie Database) nous informe que l’acteur est impliqué dans 21 projets. Que le film se concentre sur le poker en ligne, les casinos ou les paris sportifs, cela reste à voir. Pour le moment, on fait des suppositions, en s’imaginant quelles pourraient être les sources d’inspiration.

Les sociétés de jeux basés à Costa Rica auront, certes, un rôle dans la nouvelle production. Les salles Ultimate Bet et Absolute Poker sont, les deux, basées à San Jose, la capitale de Costa Rica. Action Poker, le site phare du réseau du même nom, a aussi des bureaux dans ce pays tropical. La salle de Doyle Brunson et PokerStars sont également présents dans l’Amérique Centrale.

La production du film sera assurée par Paramount. A présent, il est en phase de pré-production, mais les choses avancent. Le tournage débutera bientôt, mais le titre de la production est, pour le moment, une autre énigme.

Cette année, Phil Ivey remporte son deuxième bracelet WSOP, obtenu à l’événement no.25 Omaha/Seven Card Stud Hi-Low-8 or Better de 2.500$. Ce bracelet est aussi le septième dans son palmarès. Mais ce qui fait parler de cette victoire comme d’un exploit hors du commun, c’est la succession de ses gains. Il y a environ deux semaines, Ivey avait gagné son premier bracelet aux WSOP 2009. Le deuxième n’a pas tardé à venir. Avec cette victoire, le champion joint Billy Baxter, lui-aussi détenteur de sept titres WSOP.

A la table finale de l’événement no.25, Ivey a dominé des adversaires de grand calibre, tels que Dutch Boyd, Jon Turner et Carlos Mortensen. Ivey a débuté le septième en jetons, mais il a parcouru avec succès le chemin vers la victoire. En fait, au moment où il est arrivé en tête-à-tête avec Ming Lee, Ivey était le chip leader, même s’il n’avait éliminé aucun des joueurs de la table.

Phil Ivey est depuis longtemps considéré le meilleur de sa génération. Son talent est celui de savoir dominer, de marquer ses victoires. Que ce soit en ligne ou en direct, dans des jeux en cash ou dans des tournois, il n’y a que peu de joueurs qui ont la prestance d’Ivey. Il est experte en poker poker et fait un jeu cohérent dans n’importe quelle partie.

Avant le début des WSOP 2009, Ivey a fait une série de « prop bets » (« mises de proposition ») avec ses collègues, en question étant sa capacité de remporter un bracelet convoité. Les détails sur ce pari ne nous sont pas connus, mais il peut être de l’ordre de quelques millions.

11
juin

Le célèbre joueur de poker Doyle Brunson a signé, début juin 2009, un contrat avec l’agence Poker Royalty. La collaboration avec cette société lui permettra de joindre d’autres professionnels d’élite.

« Je n’ai entendu que de bonnes choses à leur sujet. Je suis un homme d’affaires redoutable et je suis heureux de pouvoir mettre ces qualités à leur service », a expliqué Brunson.

Poker Royalty, l’une des plus larges agences de joueurs poker du monde, travaille avec de grands noms du domaine et a le siège à Las Vegas. Avec l’ajout de Doyle Brunson à la « collection » des joueurs de Poker Royalty, sous les couleurs de l’agence se trouveront les trois super-champions WSOP de tous les temps: Doyle Brunson, Phil Hellmuth et Johnny Chan.

Avec 10 bracelets WSOP, Brunson est sur pied d’égalité avec son collègue Johnny Chan. Les deux sont gagnants de l’Evénement Principal, Doyle Brunson en 1976 et 1977 et Chan en 1987 et 1988. Johnny Chan a été à un pas de remporter une troisième victoire consécutive en 1989, mais le bracelet a été gagné alors par Phil Hellmuth. Depuis, Hellmuth a gagné 11 bracelets WSOP, un record du monde de poker. Il est également représenté par Poker Royalty.

Poker Roylaty représente aussi Gavin Griffin, le seul joueur à avoir gagné des événements WPT, EPT et WSOP. Il a gagné son premier bracelet en 2004, à un événement de Hold’em à 3.000$. Trois ans plus tard, Griffin a remporté la Grande Finale du Tournoi Européen de Poker, gagnant 2.5 millions de dollars. L’année suivante, il a empoché 1.4 millions de dollars au Tournoi Mondial de Poker.

Ivan Demidov, Paul Wasicka et David Williams se trouvent aussi parmi les nouveaux collègues de Doyle Brunson. Les trois sont des finalistes WSOP. Demidov a perdu le grand combat aux WSOP de 2008, en faveur de Peter Eastgate, membre de l’équipe PokerStars. Wasicka a dû abandonner devant Jamie Gold à l’Evénement Principal WSOP de 2006, encaissant un prix de 6.1 millions de dollars.

A Poker Royalty, Doyle Brunson retrouvera un autre professionnel d’exception – Daniel Negreanu, joueur d’origine roumaine établi au Canada. D’ailleurs, Doyle Brunson pense que son plus jeune collègue sera nommé « le joueur WSOP de l’année ». 

On entend assez souvent que le poker est un sport et non pas un jeu de hasard. Et s’il était vrai, pourquoi les sportifs ne se passionneraient-ils pas de ce jeu? Eh bien, Raymond Domenech est l’un de ceux qui vouent une passion assumée pour le poker. De plus, l’amour pour le poker est si grand, que l’entraîneur des Bleus a déjà annoncé sa participation aux WSOP 2009. Et non pas à un événement quelconque, mais à l’Evénement Principal!

L’annonce a été faite dans une interview accordée récemment au quotidien italien « La Gazzetta dello Sport »: « Pourquoi pas finir en table finale avec un champion du monde? Mon travail m’a donné la capacité d’analyser mon adversaire. Je suis joueur et peu importe mon adversaire. A Las Vegas, je serai à 100% », a-t-il confié.

On ne sait pas si le sélectionneur français puisse arriver à la table finale (il a peu de chances, avec les requins qui guettent le trophée). Mais sa participation reste un événement, d’autant plus qu’il sera accompagné par sa future épouse, elle-même joueuse enthousiaste de poker. Estelle Denis, qui aurait répondu « Oui » à la demande en mariage de Domenech, sera en juillet à Las Vegas, à côté de son fiancé.

En s’attaquant directement au sommet des tournois de poker, Domenech mise sur une bonne psychologie de jeu: « Comme au football, ça se joue sur un regard, une sensation! ». La bonne connaissance de l’adversaire est la stratégie principale que le coach veut suivre.

Selon ses aveux, le goût pour le poker lui a été éveillé en 2006, avant la Coupe du Monde. Il a joué les premiers jeux poker entre amis et ces « matchs » sont vraiment amicaux pour l’ancien défenseur. Cela veut dire qu’une perte face aux amis ne le dérange pas, d’autant plus qu’il a l’habitude de mettre en jeu des dîners, non pas d’argent. Par contre, dans un tournoi, l’important, c’est de gagner…Tout comme au football.

A Las Vegas, le sélectionneur aura l’occasion de revoir et, peut-être, combattre, l’ancien footballeur international Vikash Dhorasso. « Il joue de manière posée, comme quand il était joueur », apprécie le maître son ex-élève. Après la Coupe du Monde de 2006, où il avait été sélectionné par Domenech, Dhorasso a critiqué celui-ci, se montrant déçu des faibles performances de la France.

Le 1er juin, The Poker Channel a annoncé au public son expansion en Europe. La chaîne sera désormais présente en Allemagne, au Portugal, en Pologne, au Chypre et en Croatie. L’expansion coincidera avec la transmission  en première d’une course hippique en direct.

Depuis le  1er juin, la plus large chaîne européenne de télévision dédiée aux jeux est présent au Chypre sur CableNet et en Croatie sur Bnet. Elle sera bientôt disponible aussi en Allemagne, sur Kabelkiosk, en Pologne, via l’UPC et au Portugal, par l’intermédiaire de Clix. Les nouveaux accords de distribution ouvriront à Poker Channel la porte de 17 millions de foyers sur 20 marchés européens.

En réponse aux demandes des télespectateurs, The Poker Channel diffusera des courses à chevaux sur tous les marchés couverts, à l’exception du Royaume-Uni et de l’Irlande. Le spectacle sera diffusé pendant une heure chaque soir, à partir d’une sélection des principales pistes de courses, y compris Philadelphia Park, Hawthorne et Tampa Bay.

Le programme des courses hippiques comprend des commentaires en studio. Les professionnels offriront aussi des conseils sur les paris à faire.

« Nous sommes ravis d’annoncer ces nouveaux accords de distribution qui représentent un investissement dans de nouveaux programmes », a déclaré Chris White, le directeur général de The Poker Channel.  « Après le poker, les paris sportifs sont souvent en tête de la liste des demandes et nous sommes heureux de pouvoir offrir une transmission directe des courses hippiques ».

Pour plus d’informations et de détails, la chaîne vous met à la disposition son site web: PokerChannelEurope.com.