Archive for the ‘ Joueurs poker ’ Category

20
mai

Il y a une quarantaine d’années, les WSOP débutaient sur la scène des jeux d’argent comme un essai d’offrir au poker une dimension globale, cosmopolite. Il est vrai, il a fallu quatre décennies pour que l’événemment devienne ce qu’il est aujourd’hui – la compétition la plus importante et la plus riche dans le monde du poker. La taille de l’événement permet aujourd’hui même de parier sur les joueurs favoris. Les salles de paris ont ouvert donc, cette course à part pour ceux qui veulent parier sur leurs favoris aux bracelets WSOP.

L’année dernière, le casino Rio de Las Vegas a été la destination d’environ 55.000 joueurs, qui ont engendré une cagnotte géante: 180 millions de dollars, offerts en prix aux gagnants!

Cette année, le marathon débutera à Las Vegas, le 27 mai. Les Séries Mondiales de Poker 2009 seront un tournoi mammouth, qui comptera pas moins de 57 événements de qualité. Ceux-ci seront diffusés, à un certain délai, par la chaîne ESPN. Le clou de la compétition est l’événement de NL Hold’em à 10.000$ de buy-in, programmé pour la période 3 – 15 juillet. Après le 15 juillet, les 10 joueurs finalistes prendront une pause de quatre mois, allant se retrouver autour d’une table finale prévue pour l’octobre. Le gagnant du plus dur combat aura à encaisser un prix allant de 9 à 13 millions de dollars et sera déclaré « champion mondial de poker ».

Comme dans chacun des championnats importants, il y a de grands favoris. Phil Ivey, Tom Dwan, Daniel Negreanu et Gus Hansen, des noms très familiers aux connaisseurs, détiennent chacun une cote de 150/1.

Jamie Gold, qui a gagné un prix record de 12 millions de dollars aux WSOP de 2006, est coté à 200/1, à la même hauteur qu’Ivan Demidov, le finaliste de l’année passée. Phil Hellmuth, vainqueur en 1989 et détenteur de 11 bracelets WSOP, possède une cote de 250/1, de même que deux autres anciens champions, Chris Ferguson (2000) et Peter Eastgate, le champion en titre. Johnny Chan, double champion WSOP (1987, 1988), a des chances de 300 à 1, de même que Joe Hachem, qui a obtenu le titre en 2005. Greg Raymer, champion WSOP en 2004, est coté à 350/1, tandis que les anciens champions Scotty Nguyen (1998) et Chris Moneymaker (2003), sont cotés à 400/1. Jerry Yang, qui a gagné en 2007 le titre et un prix de 8 millions de dollars, est coté à 500/1 pour gagner un deuxième championnat.

Parier sur les favoris ne sont pas la seule possibilité du public de participer aux WSOP. Compte tenu des dimensions de l’événement, on peut simplement parier sur la nationalité du prochain vainqueur. Il y a des chances de 5/6 que le champion soit Américain. Les cotes vont de 14/1 à 100/1 , pour les joueurs de Canada, Suède, Australie, Norvège, Danemark, Finlande, France, Russie, Pologne, Espagne, Pays-Bas, Italie, Hongrie, Bulagrie et République Tchèque.

Si vous préférez miser sur les cartes plutôt que sur les joueurs, il y a au moins une salle qui propose des paris sur la main gagnante finale. Les mains sont cotées comme il suit: 2 paires – 3/2, une paire – 5/2, quinte ou suite – 19/4, brelan – 11/2, main pleine, carré ou quinte flush – 10/1, carte haute – 12/1.

La joueuse professionnelle de poker Jennifer Harman a organisé, la semaine passée, un tournoi de poker à but humanitaire, qui s’est déroulé à Reno, Nevada. Suite à l’événement, National Kidney Foundation recevra un don de 111,000$.

Les événements ont débuté mardi, avec un forum des maîtres du poker, suivi de la soirée « FullTilt Throw Down » – une partie hébergé par Doug Worton à Pearl Nightclub et sponsorisé par Silver State Wine & Liquor. L’action a commencé le jour suivant, bénéficiant d’une participation d’élite: Marco Traniello, Andy Bloch, Howard Lederer, Tiffany Michelle, Lacey Jones, Maria Ho, Linda Johnson, Todd Brunson, Roy Winston, Lee Watkinson, Lee Markholt, David Plastik, Gary « Debo » Debernardi, Shawn Van Asdale, Jan Fisher, Jeff Madsen et Marsha Waggoner, le commentateur ESPN Lon McEachern, Vida Blue et Tido Fuentes, les légendes du baseball, Jeff Brushie, champion du monde au snowboard et les vétérans NBA Michael Brown et Doug Lee. En tout, le tournoi a attiré plus de 300 participants, dont 22 équipes de dix joueurs ayant participé à la compétition « FullTilt Throw Down ». Le trophée a été gagné par « Team  2″, dont les membres ont reçu des packages de prix.

« C’est le plus large tournoi de charité que j’ai jamais organisé », a déclaré Harman. « La vague des souteneurs a dépassé toutes les attentes. Je ne peux pas remercier assez la communauté de poker pour sa générosité. » « Nous ne pouvions pas être plus heureux», a commenté aussi Christopher Kelley, le chef de la direction de National Kidney Foundation. « Cet événement a produit une énorme sensibilisation autour de notre cause ».

Le vainqueur individuel du tournoi a été William Roberts, de Reno, Nevada. Il a reçu un trophée en cristal Legacy Alliance, une entrée de 5,000$ à World Poker Challenge et une montre Curtis & Co. « «C’est toujours super de jouer au poker pour une bonne cause», s’est exclamé Roberts, après sa victoire. «J’ai été bien heureux d’y participer.  Jennifer a fait un excellent travail! »

Le défi lancé aux joueurs de poker par Tom Dwan, une compétition connue sous le nom de « durrrr challenge » a démarré avec beaucoup d’enthousiasme et de remous dans le monde du poker. Maintenant, ça semble aboutir en queue de poisson.

Bref, le propos est le suivant: Tom « durrrr » Dwan a lancé un défi à ses collègues – professionnels ou amateurs du poker, selon lequel toute personne qui pourra joueur 50,000 mains contre lui, à 200$/400$ ou plus et sortira gagnant de la compétition, recevra 1,5 millions de dollars. Si, par contre, c’est lui qui gagne, son adversaire lui payera 500,000$.

Un bon nombre de joueurs ont annoncé leur participation. Par exemple, Patrick Antonius, qui a relevé le gant. Les salles de poker ne sont pas restés non plus les bras croisés. Full Tilt a créé huit tables spéciales justement pour les compétitions.

Le problème est que les mains jouées jusque maintenant ne représentent même pas 10% de l’objectif final de 50,000 mains. On n’a plus joué pour le défi depuis le 1er mars et on doute que le concours soit terminé:

« Nous envisageons sérieusement la possibilité de faire un concours supplémentaire pour deviner le nombre des mains que durrrr et Patrik vont jouer. Ou peut-être le jour où ils vont faire l’annonce officielle qu’ils quittent la compétition. L’un et l’autre pourrait être également intéressant. Il est toujours moins probable que le premier concours de « prédiction » reste valide. »

Quoi qu’il en soit, les « spectateurs » commencent à perdre la patience. Pour l’amour de ce million et demi de dollars, il serait bon que les joueurs fassent l’effort des 50,000 mains jusqu’au bout. Espérons que cela arrivera…