24
sept

Jeux de poker en ligne

Auteur : admin

01
juin

Le moment de la grande ouverture des WSOP 2011 est enfin arrivé. Le casino Rio de Las Vegas sera de nouveau la scène d’un ample spectacle entraînant la crème des joueurs de poker, mais aussi des joueurs débutants ou moins connus.

Alors qu’un nombre de joueurs notables passent cette année dans la catégorie des professionnels ou simplement accomplissent l’âge légal pour jouer, deux noms sont plus clairement mis en lumière: Viktor « Isildur1″ Blom et Daniel « Jungleman » Cates ont les deux 21 ans et peuvent enfin jouer à Las Vegas cette année.

Blom est le joueur le plus énigmatique qui se présente devant le public WSOP depuis qu’il a battu Tom Dwan au No Limit Cash Game en tête-à-tête. Le jeune Suédois est sorti de nulle part pour dominer Dwan dans un match de 5 millions $ à la fin de 2009. Il est devenu célèbre en jouant contre Dwan, Phil Ivey et Patrik Antonius sur plusieurs tables simultanément.
Il a ensuite perdu la plupart de ces gains dans une partie controversée contre Brian Hastings. Il a ensuite signé un contrat avec PokerStars, où il est entré en compétition dans une série de défis à faible enjeu contre certains des meilleurs joueurs du monde, y compris Daniel Negreanu.

Daniel « Jungleman » Cates est l’autre enfant prodige qui a livré une leçon à Dwan sur le jeu de hold’em en heads-up. Après avoir dominé Dwan dans une partie de poker en cash, Cates a répondu à son défi de jouer 50.000 mains. A présent, Cates a atteint l’astronomique somme de 1.250.000 $ en moins de 20.000 mains. Maintenant, il va essayer sa main aux tournois live.

Si vous allez voir six joueurs qui chauffent l’atmosphère dans l’espoir de poursuivre leur succès, voici les noms:

Eric Seidel – Longtemps considéré comme l’un des plus grands joueurs de tous les temps, Seidel est passé à un nouveau niveau en 2011, avec des gains de six chiffres, quatre de ses victoires étant des titres gagnés dans des tournois.

Vanessa Selbst – A présent, la meilleure joueuse de poker du monde. Elle a réussi à répéter sa miraculeuse victoire dans le championnat Mohegan Sun en avril. Ces deux gains se sont ajoutés à celui de 1,8 million $ au Partouche Poker Tour à l’automne 2010.

Jason Mercier – Cet homme a gagné 1 million de dollars durant chacune des trois dernières années et a déjà près d’un demi-million en 2011.

Sam Trickett – le jeune prodige de l’Angleterre a été très occupé avec les jeux en cash à Macao et non seulement, mais il a encaissé six fois lors des WSOP 2010 et a depuis gagné plus de 3 millions de dollars.

Scott Seiver – Au championnat WPT, il s’est adjugé des prix totalisant 1,6 millions $!

Galen Hall – Hall a terminé troisième au Championnat WPT, et a empoché 2,3 millions $ à PokerStars Caribbean Adventure (PCA) 2011.

Vivek Rajkumar – Peut-être le nom ne vous semble pas connu, mais Vivek a participé à deux tables finales WPT et totalise plus de 1,5 millions $ dans des gains en tournois depuis la fin février.

L’événement World Series of Poker Circuit, repris en 2011, se terminera le week-end du 27-29 mai au Caesars Palace à Las Vegas, entraînant 100 des meilleurs joueurs de la saison écoulée  compétition dans un tournoi freeroll à 1 million de dollars.

Etant introduit à nouveau dans la saison 2010-2011 des WSOP, le Circuit WSOP a été relancé pour accroître la participation et l’intérêt pour la série de tournois WSOP, parce que dans de nombreux tournois, le buy-in a baissé de façon dramatique.

Les joueurs ont pu se qualifier pour le Championnat National (National Championship) par plusieurs voies. A chacun des quatre championnats régionaux, chaque joueur qui a fait la table finale a obtenu une place dans le freeroll de la fin de mai. Les joueurs ayant remporté les Evénements Principaux à chaque étape du tournoi ont également été invités à la finale. Un autre siège a été attribué à chaque Champion du Casino (Casino Champion). Enfin, les places restantes ont été remises aux meilleurs joueurs du classement  national du WSOP Circuit qui ne s’étaient pas déjà qualifiés par l’une des autres méthodes.

Une absence notable du tournoi sera celle de John Riordan, qui a remporté le Main Event du WSOP Circuit à Palm Beach Club Kennel Club. Riordan n’a que 18 ans; la législation du Nevada interdit le jeu aux personnes n’ayant pas accompli 21 ans, ce qui rend Riordan inadmissible au freeroll.

La plupart des participants sont des amateurs et des professionnels moins connus – ce qui leur donne une chance de briller dans un événement  WSOP très médiatisé. Le tournoi sera télédiffusé sur le réseau Versus plus tard cette année.

Au cours du mois de mars, plusieurs salles de poker en ligne se sont associées à des casinos terrestres dans ce qui peut être considéré comme un effort important pour obtenir la légalisation des jeux en ligne aux États-Unis et non seulement:

D’abord, on a vu Caesar’s Entertainment unir les forces avec 888 Holdings afin de faciliter l’entrée le Caesar’s au Royaume-Uni. Ensuite, PokerStars a annoncé son partenariat stratégique avec Wynn Resorts, une alliance qui s’est proposé de faire des pressions pour la légalisation du poker sur Internet aux Etats-Unis. Maintenant, on apprend la nouvelle que Full Tilt Poker et Fertitta Interactive ont pactisé dans un effort similaire.

La rumeur a été confirmée par Wall Street Journal et Las Vegas Sun Review. Cette dernière a publié la déclaration d’un propriétaire de Fertitta Interactive, Breitling Tom: « Notre entente avec Full Tilt est confidentielle, mais elle poursuit l’adoption d’une loi fédérale réglementant le poker sur internet… Nous croyons qu’une loi fédérale pour le poker en ligne est la voie à suivre. Nous croyons qu’un projet de loi pour le poker en ligne serait une bonne chose pour le Nevada. Nevada est un chef de file dans la réglementation du jeu et nous avons besoin de beaucoup d’emplois bien rémunérés dans le domaine de la high-tech et des recettes fiscales provenant du poker en ligne. »

Tiltware, la société mère de Full Tilt Poker, a relaté dans le Wall Street Journal une histoire similaire, sans divulguer les termes de l’alliance avec Fertitta Interactive. On a informé que Full Tilt continuerait à fonctionner aux États-Unis sous le même nom.

29
mar

Fin mars 2011, Wynn Resorts WYNN a annoncé une alliance avec PokerStars, l’un des plus grands opérateurs de poker en ligne. Cette alliance ne doit produire des effets que dans le cas où le poker en ligne est légalisé aux États-Unis et qu’on y reçoive une licence d’exploitation.
Mais ce mouvement est un signal clair que le PDG Steve Wynn pense que le jeu en ligne sera finalement légalisé au niveau fédéral. C’est pourquoi il aurait cherché à bien positionner son entreprise afin de recevoir l’une des licences quand elles seront octroyées.

La société a communiqué qu’à côté de Poker Stars, elle ferait des pressions pour la légalisation du poker en ligne au niveau fédéral. Ensuite, si une telle loi passe, les deux sociétés créeront un nouveau site, PokerStarsWynn.com. La société ne donne aucune indication sur de possibles affaires avec PokerStars avant ce point.

Dans un communiqué, le chef de la direction Steve Wynn a déclaré: « Après avoir étudié la question, nous sommes convaincus que l’absence de réglementation des jeux sur Internet aux États-Unis doit changer. Nous devons reconnaître que cette activité est en cours et que la législation ne dispose pas d’outils pour l’arrêter. »

Cette prise de position représente un changement radical de M. Wynn. Dans le passé, il s’est opposé au jeu sur Internet, alors même que Caesars Entertainment Inc, l’un de ses principaux concurrents de Las Vegas, militait avec force pour la modification de la loi des jeux.

En cas de succès, un partenariat avec Pokerstars sera profitable pour Wynn, puisque PokerStars est populaire parmi des millions de joueurs de poker des États-Unis.

Mark Scheinberg, fondateur de PokerStars, a opiné: « PokerStars est réglementé dans de nombreux pays européens et il a soutenu l’adoption de la même approche aux États-Unis pendant des années. Cette alliance représente une étape essentielle dans cette direction. »

La fin de l’année dernière, le sénateur Harry Reid du Nevada n’a épargné aucun effort pour faire adopter une loi autorisant le poker en ligne aux Etats-Unis. La légalisation est donc devenue une question de temps, pas de condition. Vu les déficits énormes auxquels se confrontent les gouvernements fédéraux et d’État, les jeux en ligne représentent en effet une source intéressante de nouvelles recettes fiscales.

Le NBC National Heads-Up Poker Championship est à deux pas et on connaît déjà les noms de quelques participants. Parmi eux, vous reconnaîtrez celui de Peter Eastgate, le champion WSOP 2008, qui met ainsi fin à sa « retraite ».

La septième édition annuelle du NBC National Heads-Up Poker Championship débutera le 3 mars 2011 au Caesars Palace de Las Vegas. L’événement finira le 6 mars et réunira 64 des meilleurs joueurs de poker au monde, qui vont combattre pour  une part d’une cagnotte de 1,8 M $.

« Nous sommes fiers de diffuser le National Heads-Up Poker Championship pour une septième année consécutive », a dit Jon Miller, chef de la programmation de NBC Sports and Versus. « On ne sait jamais quels matchs on verra en Heads-Up. Chaque année, nous sommes étonnés par le résultat des compétitions, lorsque le meilleur des meilleurs vainc tous les autres ».

Les grands noms déjà confirmés sont Annie Duke, Phil Ivey, Vanessa Rousso, Doyle Brunson, Daniel Negreanu, Jonathan Duhamel, Erik Seidel et Peter Eastgate.

« Année après année, j’ai hâte de concourir dans la plus difficile compétition que le tournoi Heads-up occasionne », confie Annie Duke. « Je suis ravie de rivaliser avec l’habileté et la force mentale que mes collègues démontreront à la table ».

Après que la capitale londonienne a héberge les World Series of Poker Europe pour quatre années de suite, la destination va changer pour les WSOPE 2011. La compétition va déménager du Casino at The Empire de Londres, qui a attiré plusieurs critiques au cours des années à cause de l’espace médiatique à l’étroit et les règles du casino. Lex nouveaux amphitryons seront probablement le Casino Barrière de Cannes Croisette et l’hôtel Majestic Barrière.

Le tournoi se déroulera du 7 au 21 octobre 2011.

Le déménagement proposé est plus qu’un simple changement de lieu. WSOPE seront désormais en partenariat avec Lucien Barrière Hôtels & Casinos et BarrierePoker.fr, un accord en mesure d’attirer plus de joueurs français.

Barrière Poker Tour hébergera les tournois de qualification à ses sept arrêts à travers la France, et sans doute les joueurs pourront se qualifier via les satellites en ligne. Le nouveau WSOP.fr dévoilera également plus d’informations sur la compétition. L’inconvénient est que les joueurs résidant hors de France peuvent plus difficilement trouver des moyens de gagner leur place aux WSOPE. Mais qui ne veut pas aller à Cannes?

Pour avoir un terme de comparaison, l’année dernière, Partouche Poker Tour a attiré à Cannes un étonnant nombre de joueurs – 755 participants à son événement principal.

Les WSOPE 2011 se tiendront à l’Hôtel Majestic Barrière et le Casino Barrière de Cannes Croisette, et ces emplacements offriront une ambiance plus conviviale pour les joueurs, les fans et les médias.

Le nom de Doyle Brunson est bien connu dans tous les cercles de poker et il a la réputation d’avoir créé la vieille école de poker accordée à la nouvelle ère du jeu en ligne. Quand une salle de poker qui a très bien réussi à établir un lieu sûr pour placer vos paris décide de passer à une autre plate-forme, on se demande pourquoi.

DoylesRoom a récemment annoncé qu’il échangerait sa plate-forme de logiciel pour le Réseau Yatahay Poker. Le raisonnement précisé par l’entreprise est le désir d’offrir aux clients « une expérience de poker sur mesure ». Le communiqué de presse a expliqué: Le « passage au Réseau Yatahay Poker marque le début d’une nouvelle direction pour DoylesRoom, celle qui donnera au site de poker un nouveau contrôle sur son destin ».

Yatahay Poker Network, basée à Costa Rica, a une petite clientèle – seulement une centaine de joueurs payants – à leurs périodes de pointe. Mais petit et efficace, ça sonne bien  pour les clients, qui s’attendent à une approche plus personnalisée et à moins de problèmes.

La plateforme promet aussi moins de problèmes pour les affiliés: « D’abord, permettez-moi de vous assurer que tous les paiements des joueurs et des affiliés sont sûrs. En fait, l’annonce d’aujourd’hui signifie que nous serons en mesure de mettre toutes les sommes dues à jour », a commenté Doyle Brunson lui-même.

« Pour nos joueurs, le changement signifie une expérience de poker sur mesure avec plus de promotions et de primes. Je suis moi-même enchanté de ce qui s’en vient ».

Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour rejoindre Full Tilt Poker que maintenant, car le site offre de nombreuses promotions intéressantes pour tous les clients, anciens et nouveaux. Ci-dessous, vous trouverez plus de détails sur leur plus grande promotion du mois.

Full Tilt Poker double les garanties pour ses tournois pendant une semaine, du 24 au 30 janvier 2011.

La promotion comprendra tous les tournois, totalisant 30 millions en cagnottes garanties. Durant la semaine, les tournois seront transformés dans de nouveaux tournois à multiples entrées. Full Tilt a récemment mis à jour son logiciel, qui permet au site de fournir des tournois où les joueurs peuvent s’inscrire plus d’une fois au même tournoi.

Le calendrier de la semaine reste le même; les seuls changements sont les cagnottes garanties et la fonctionnalité multi-entrée.

La meilleure période pour jouer est de midi à 18 h (heure de l’Est), où 13 millions de dollars sont garantis, mais notez que cette option est valable seulement pendant cet intervalle.

A la fin de la semaine, le dimanche vient avec le plus d’argent, avec 2.7 millions de dollars garantis en trois tournois. Les 750,000$ deviennent 1.5 million. Le Sunday Brawl garantit 800,000$, tandis que le Sunday Mulligan dispose d’une cagnotte d’au moins 400,000$.

Si vous ne pouvez pas vous permettre de jouer dans ces tournois, il y a d’autres, plus petits, avec de jolis prize-pools. Le Daily Dollar offre 20,000$ chaque jour de la semaine et le Fifty-Fifty devient un tournoi à 100,000$ garantis.

A peine le bracelet du champion de poker Peter Eastgate vendu aux enchères à plus de 100.000 $, qu’un autre passionné du jeu a décidé de faire la même chose avec son bracelet WSOP. Le bracelet WSOP 1999 de Paul « Eskimo » Clark – qu’il a remporté au tournoi de Razz poker à un buy-in de 1,500$ – a trouvé sa place sur le populaire site d’enchères.

Le bracelet en or de Clark – dont le seul ornement est une gravure des mots World Series of Poker 1999 – est en contraste avec les 291 diamants incrustés dans le bracelet d’Eastgate. Sans parler de la signification de chaque pièce. Il n’est donc pas surprenant que le bracelet d’Eskimo Clark n’attire que quelques milliers de dollars à l’heure actuelle, même si seule la quantité d’or qu’il contient vaut 5,000$.

Peut-être, l’un des nombreux malchanceux qui n’ont pas pu obtenir le bracelet de Peter Eastgate, tourneront leur attention sur celui d’Eskimo Clark. Le prix auquel il sera vendu pourrait influencer le nombre d’offres pareilles à l’avenir.